Grèce : la vraie nature du troisième mémorandum par R. Godin

Le nouveau « plan d’aide » endettera encore davantage la Grèce sans lui permettre de réellement sortir de l’ornière. Il n’a pour fonction que de « couvrir » les non-dits sur la dette des dirigeants européens.

Lire la suite

Publicités

Un référendum marqué par les différences de classes sociales.

Hier les grecs ont voté majoritairement à 61,37% contre les mesures d’austérités qui leurs sont proposées. Le même type de mesures qui ont prouvé leur inefficacité à sortir le pays de la crise depuis 6 ans.

Le « Non » s’impose dans toutes les régions du pays. Les plus hauts pourcentage en sa faveur sont enregistrés en Crète (69,9%) et dans les îles Ioniennes (67,7%). La plus petite différence avec le « Oui » dans le Péloponnèse avec 57% des suffrages pour le Non.

Lire la suite

Chantage et dilemmes peu avant la fin

de George Katrougalos

source http://www.epohi.gr/

« L’administration allemande n’est pas prête à accepter plus avant un mauvais usage de la liberté offerte au peuple, et l’invite donc à se ressaisir et à ne pas se laisser entraîner par quelques agitateurs. (…) Le peuple grec paisible et respectueux des lois est appelé à choisir entre la sécurité et la paix, que l’administration allemande lui assure, et les malheurs qui l’attendent, s’il continue à vouloir à se laisser entraîner par des éléments subversifs. » Lire la suite

Grèce : a-t-on tenté « d’acheter » la présidentielle ?

par Romaric Godin

source http://www.latribune.fr

Un député d’un parti d’opposition affirme avoir fait l’objet d’une tentative de corruption pour acheter sa voix. On lui aurait proposer 2 à 3 millions d’euros pour voter en faveur du candidat gouvernemental.

Lire la suite

Quand la BCE dictait à l’Espagne sa politique économique…

Par Romaric Godin

source http://www.latribune.fr

Après trois ans et demi d’attente, la BCE a publié la lettre qu’elle a envoyée au chef du gouvernement espagnol en août 2011. Retour sur un épisode symbolique des aveuglements de la BCE d’alors. Lire la suite

Grèce: la Commission fait pression pour barrer la route à Syriza

PAR AMÉLIE POINSSOT
ARTICLE PUBLIÉ LE MARDI 16 DÉCEMBRE 2014

C’est la première fois que le président de la commission européenne s’invite dans une élection nationale : jeudi 11 décembre, Jean-Claude Juncker a ouvertement pris parti pour la droite de Nouvelle Démocratie actuellement à la tête de l’exécutif grec. Une ingérence qui se confirme cette semaine: le commissaire Pierre Moscovici est à Athènes lundi et mardi.

Lire la suite

Le financement de l’Aube Dorée. Ses liens avec l’extrême droite russe, les hommes d’affaires grecs et russes. De Leyteris Xaralampopoulos.

Le texte qui suit est une traduction d’un article de Leyteris Xaralampopoulos.

Paru sous le tître : Le financement d’Aube Dorée part l’extrême droite russe, les hommes d’affaire russe et grecs. Revue mensuelle Unfollow, n° 30, Juin 2014, pg 52 à 61. http://unfollow.com.gr/print/from-issue/13108-xrima/

Leyteris Xaralampopoulos dresse dans son article un portrait des différentes sources de  financement d’Aube Dorée (A. D est un parti souvent classé comme néo-nazi). Aube Dorée a à ses débuts été financé par ses sympathisants : armateurs, grands et petits hommes d’affaires grecs. Il existerait aussi d’après lui depuis longtemps des financements provenant de Russie. Les succès électoraux du parti en 2012 et 2014 auraient intensifiés l’intérêt de certains cercles politicos-économiques russes pour le parti. Pour l’Leyteris Xaralampopoulos A.D ne serait pas le seul parti européen d’extrême droite à bénéficier de ce type de soutien. En finançant l’extrême droite européenne certains cercles politicos-économiques russes chercheraient des relais pour défendre leurs intérêts au sein de l’U.E.

Lire la suite