Pétition pour la mise en liberté immédiate de Costas Sakkas

foto-sakkas

Le KEDDE (mouvement pour les libertés et les droits démocratiques de notre ère) lance une initiative pour la libération immédiate du détenu politique Costas Sakkas. Vous pouvez diffuser ce texte ou le signer en remplissant le formulaire qui suit.

Le lundi 8 juin, à 19h30, une manifestation aura lieu à Athènes, à 19h30, pour protester contre la détention provisoire de Costas et nous remettrons la résolution au Ministre de la justice.

Nous tous qui signons ce texte dénonçons l’arrêt inédit du Conseil de la magistrature ordonnant la prolongation de la détention provisoire de l’anarchiste Costas Sakkas au-delà des 30 mois, en violation de toute prescription constitutionnelle et de toute dispositions juridique. En son article 6, paragraphe 4, la Constitution prévoit le délai de 18 mois comme délai maximum de détention provisoire, interdit que des détentions provisoires successives soient imposées et n’accorde pas au législateur commun de légiférer autrement. Néanmoins, l’article 299 du Code de procédure pénale autorise qu’une nouvelle détention provisoire soit imposée, au motif d’actes similaires, dont la durée maximale  est de 12 mois. Dans le cas de Costas Sakkas, tous les délais sont violés : il est en prison sans procès depuis le 4 décembre 2010 (31 mois) constamment confronté à des détentions provisoires et des prolongations. Lire la suite

Grèce : L’antisémitisme fait-il la loi ?, par Michaël Löwy

http://blogs.mediapart.fr/blog/michael-lowy/020713/grece-l-antisemitisme-fait-il-la-loi

mixahl

Un marxiste juif est traîné devant les tribunaux, accusé par les nazis de les avoir « calomniés ». Sommes-nous en Allemagne en 1933? Pas du tout: il s’agit de la Grèce « démocratique »  (avec beaucoup de guillemets) de 2013… L’accusé en question s’appelle Savas Mikhail, brillant intellectuel et dirigeant d’une des organisations de la gauche marxiste-révolutionnaire grecque.

Savas Mikhail est un penseur a-typique et parfaitement « hors normes » : juif grec anti-sioniste et internationaliste, il est l’ auteur d’une œuvre considérable, inclassable, quelque part entre littérature, philosophie et lutte de classes, qui se distingue par l’originalité et le dynamisme de sa démarche. La première chose qui impressionne le lecteur de ses écrits c’est son immense culture : l’auteur connaît de près la Bible, le Talmud, la Kabbale, le théâtre grec ancien, la littérature européenne, la philosophie française contemporaine, la poésie grecque moderne, Hegel et Marx – sans parler de Trotsky, sa principale boussole politique – on pourrait allonger la liste. Lire la suite