Le réquisitoire d’un ex-banquier de Goldman Sachs, par Philippe Boulet-Gercourt

http://madeinusa.blogs.nouvelobs.com/archive/2012/10/24/un-ex-banquier-accuse-goldman-sachs-plume-les-clients.html

Note: ceci est la version intégrale de l’interview de Greg Smith, publiée sous une forme abrégée dans le Nouvel Observateur du 24 octobre

 Le 14 mars dernier, la tribune libre de ce banquier dans le « New York Times », sobrement intitulée « Pourquoi je quitte Goldman Sachs« , avait fait l’effet d’un coup de tonnerre dans le monde discret de la finance.

Et puis Greg Smith s’était tu, laissant parler son texte. Sept mois plus tard, son livre (« Pourquoi j’ai quitté Goldman Sachs », JC Lattès) sort ce mercredi 24 octobre sous un tir de barrage nourri. De Goldman Sachs, bien sûr, qui cherche à discréditer l’ensemble des anecdotes rapportées par ce Sud-Africain, boursier de l’université de Stanford. Lire la suite

Publicités

Un jackpot de 600 millions pour Goldman Sachs, par Marc Roche

http://www.lemonde.fr/crise-financiere/article/2012/03/09/un-jackpot-de-600-millions-pour-goldman-sachs_1655586_1581613.html

L’opération organisée en 2001 par Goldman Sachs pour permettre à la Grèce de réduire sa dette a rapporté la somme de 600 millions d’euros à la banque américaine. Telles sont les conclusions d’une enquête de deux journalistes de l’agence Bloomberg, Nick Dunbar et Elisa Martinuzzi. Pour la première fois, deux des principaux protagonistes, Christoforos Sardelis, patron du bureau de gestion de la dette à Athènes entre 1999 et 2004, et Spyros Papanicolaou, son successeur jusqu’en 2010, évoquent publiquement la transaction qui a permis à la Grèce de cacher l’ampleur de son endettement. Lire la suite