La Grèce : un équilibre précaire et gros de dangers, par Udry Charles-André

http://alencontre.org/europe/grece/la-grece-un-equilibre-precaire-et-gros-de-dangers.html

chomage

le 15 janvier 2013

Une prévision « économique » ne risque pas d’être démentie pour ce qui a trait à la Grèce : celle du chômage. L’ELSTAT (Institut de statistiques) vient de publier les « résultats » pour octobre 2012 : le nombre officiel de chômeurs et chômeuses s’élevait à 1’345’715 ; une hausse de 36’000 en un mois. Rappel, le nombre de chômeurs se situait, lors du même mois d’octobre, en 2007, à hauteur de 398’085 ; en 2008 : à 375’528 ; à 498’211 en 2009 ; à 694’508 en 2010 ; à 977’614 en 2011. Une augmentation, en un an, de 368’701.

Ernest & Young « prédit » 28% pour fin 2013 et le centre d’étude du syndicat du secteur privé, le GSEE, place la barre à au moins 30%. Le taux de chômage, en octobre 2012, est de 56,6% pour la tranche d’âge de 15 à 24 ans. En 2010, il était de 34,7% et de 46,7% en 2011. Pour les 25-34 ans, l’évolution est la suivante : 34,1% en octobre 2012 ; 27% et 18,9% pour le mois correspondant des deux années précédentes. Lire la suite

Grèce : «Le statut de l’employé est aboli au profit de celui de l’esclave», par Panagiotis Grigoriou

http://www.marianne2.fr/Grece-Le-statut-de-l-employe-est-aboli-au-profit-de-celui-de-l-esclave_a220182.html

Aux pieds de l’Acropole mercredi, des rencontres étonnantes et étonnées ont inauguré le tempo de la nouvelle ère sous le mémorandum II bis, dite aussi l’ère samaritaine (de Samaras). Il y avait un car de police en stationnement permanent, les vacanciers de passage, les badauds habituels très nombreux, les musiciens de rue et enfin, les premiers protestataires du centre-ville et de saison, depuis l’ouverture de la nouvelle session parlementaire. A deux pas du sanctuaire du dieu Pan et sans la moindre panique, des employés dans l’hôtellerie et la restauration en grève se sont mêlés aux autres groupes primaires humains aux regards croisés et découvreurs, comme si c’était la première fois, comme dans unfirst contact culturel, stupéfaction encore assurée, au spectacle de notre condition «néo-primitive». On suggéra peut-être à Bob Connolly et à Robin Anderson la réalisation d’une nouvelle trilogie, et nos trois nouveaux frères Leahy seraient sans doute… les Troïkans !Non, ils n’étaient pas très nombreux à battre le pavé ces grévistes de l’hôtellerie et de la restauration en pleine saison et en plein âge de la terreur, mais ils se sont montrés déterminés et courageux. Selon Nikos Papageorgiou, représentant du syndicat unitaire, «il devient urgent de défendre nos conventions collectives car le patronat, la Troïka et le gouvernement ne les conduiront plus au-delà de juillet. Déjà sur le terrain, nous travaillons mais nos salaires ne nous permettent même plus la survie. Les salaires pratiqués lors des nouvelles embauches se situent entre 350 et 570 euros par mois pour un temps plein et tout le monde sait que nous travaillons bien davantage et dans de terribles conditions. Nous ne pouvons pas accepter ces salaires, ni les diminutions exigées par le patronat».  Lire la suite

Chômage : La Grèce bientôt championne d’Europe, devant l’Espagne ?, par Fivos Marias

L’Autorité Statistique Grecque (El. Stat.) vient d’annoncer les chiffres du chômage pour le mois de janvier 2012 (il y a toujours un décalage de 3 mois entre la publication et la période concernée).

Celui-ci s’élève à 21,8%, touchant 1.084.668 personnes !
Le nombre d’employés est de 3.880.120 personnes, alors que la population non active est de 3.342.854 personnes.

Un an auparavant, en janvier 2011, le chômage s’élevait « seulement » à 14,8%. Cela veut dire que l’on enregistre une augmentation de 46% au cours d’un an, avec 344.913 personnes de plus se trouvant sans emploi. Autrement dit, 945 nouveaux chômeurs-euses par jour ! Lire la suite

Grèce: progression du chômage à 20,7% au 4ème trimestre 2011, par AFP

Le taux de chômage en Grèce s’est aggravé au quatrième trimestre 2011, à 20,7% contre 14,2% un an plus tôt et 17,7% au trimestre précédent, a annoncé jeudi l’Autorité des statistiques grecques (Ase) selon laquelle près de 40% des jeunes sont sans emploi.
L’envolée du chômage, amorcée début 2010 quand la débâcle financière du pays et la rigoureuse cure d’austérité ont creusé la récession, se confirme mois après mois avec un nombre de chômeurs qui dépasse désormais le million (1,025 million au quatrième trimestre 2011) dans un pays de onze millions d’habitants. Lire la suite

Le taux de chômage explose en Grèce

latribune.fr (source AFP)

Avec 20,7% de chômeurs au quatrième trimestre 2011 et 40 % de jeunes sans emploi, la Grèce établit de nouveau un triste record. En un trimestre, le taux de chômage a grimpé de 3 points.

Le taux de chômage en Grèce s’est aggravé au quatrième trimestre 2011, à 20,7% contre 14,2% un an plus tôt et 17,7% au trimestre précédent, a annoncé ce jeudi l’Autorité des statistiques grecques (Ase) selon laquelle près de 40% des jeunes sont sans emploi. Lire la suite