Les oubliés de l’histoire, N. Beloyannis et A. Panagoulis

Arte diffuse une série de 20 documentaires de 26 minutes intitulé « Les oubliés de l’histoire ». Chaque épisode de la série peut être visionnée sur le site d’Arte 7+ la semaine suivant la première diffusion. Deux d’entre eux s’intéressent à deux personnalités issues de la gauche grecque : N Beloyannis et A Panagoulis.

Nikos Beloyannis, le martyr communiste, première diffusion le 18/02/17

Aléxandros Panagoúlis,  L’insoumis, première diffusion le 11/03/17

Pourquoi parler d’oubliés? La Grèce traverse entre 1935 et 1974 : l’occupation allemande, une guerre civile, des régimes autoritaires de droite et des dictatures. 40 ans de répression des communistes et de la gauche progressiste (fusillés, mis au bagne et en prison, etc). Pour la comprendre il faudrait contextualiser cette histoire. Replacer les enjeux géopolitiques régionaux et mondiaux de la guerre froide.

Comme ailleurs l’histoire des perdants a été  éclipsée pendant cette période. Au retour de la démocratie en Grèce en 1975 tout un pan de l’histoire contemporaine reste un sujet peu abordé au niveau de l’enseignement de « l’histoire nationale ». Il s’agit de toute l’histoire qui implique la gauche grecque (la guerre civile de 1946 à 49, la répression des communiste et de la gauche progressiste qui s’en suivit, etc).  Il y a plusieurs raison que les historiens sont plus à même de décrire.

Le prix du rétablissement de la démocratie en 1975 en Grèce était peut être celui là : Ne pas parler de l’histoire récente. Car deux histoires se font face, celle des vainqueurs et celle des perdants. En parler dans les années 80 c’est poser les yeux sur des des blessures à peine cicatrisées. Qui avait envie d’ouvrir la boîte de Pandore? Surtout que la défaite des communistes et de la gauche progressistes après la seconde guerre mondiale signifie, en autre, la victoire des collabos. La majorité des personnes impliquées dans la torture et les exécutions de milliers d’hommes et de femmes de 1940 à 1975 n’ont jamais été inquiétés jusqu’à leur mort.

De l’autre côté, chez les perdants, il est une partie de l’histoire qu’il est difficile d’évoquer. Le cas N. Beloyannis liée à celui de N.Ploumpidis révèlent les dysfonctionnements et les divisions du Parti Communiste Grec (PCG). Si ils sont deux visages connus parmi tous ces militants du PCG et de la gauche progressiste fusillés par les autorités grecques après la fin de la guerre civile en 1949. Ils font aussi parti des « victimes » les plus tragiques de leur propre parti. Aller au delà de l’icône des militants qu’ils ont été. Parler entièrement de leur histoire, ainsi que celle de leur camarade, demandait et demande de la part du PCG une auto critique, une analyse de sa propre histoire qui jusqu’à aujourd’hui reste pour des raisons internes compliquée et délicate.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « Les oubliés de l’histoire, N. Beloyannis et A. Panagoulis »

  1. « Alexandros Panagoulis, l’insoumis ». Un film très fort et très émouvant.
    Mais je pense qu’il est inexact de présenter Panagoulis comme un héros solitaire. Il appartenait à un groupe militant et a toujours eu à ses côtés des camarades (hommes et femmes) courageux eux aussi. D’autres groupes se sont opposés à la dictature des colonels, d’autres militants ont été emprisonnés et torturés. Certains sont morts en détention. Les oublier serait trahir la résistance grecque et donc trahir Alekos Panagoulis.
    Denis Langlois, avocat, observateur judiciaire au procès de Panagoulis et de ses camarades, auteur du livre « Panagoulis, le sang de la Grèce » qu’il est possible de lire gratuitement sur le site : http://denis-langlois.fr/Panagoulis-le-sang-de-la-Grece .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s