Nous ne devons rien ! Nous ne paierons pas !

http://cadtm.org/Nous-ne-devons-rien-Nous-ne#.URtuN9Sbye4.facebook

http://www.citizen-audit.net/

arton8813-260bd

Alternatives et stratégies contre la dette et les mesures d’austérité.
Rencontre du Réseau International pour un Audit Citoyen de la dette (ICAN).

Du 15 au 18 février, Thessalonique / du 19 au 22 février, Athènes (Grèce)

Des activistes européens se réunissent en Grèce pour discuter du problème de la dette, coordonner les stratégies de résistance et proposer des alternatives.

Le Réseau International pour un Audit Citoyen de la dette (ICAN) tient sa troisième rencontre à Thessalonique du 15 au 18 février 2013, avec la participation de militants contre la dette et les mesures d’austérité, d’Espagne, Italie, Portugal, France, Belgique, Royaume-Uni et Grèce. ICAN rassemble, depuis avril 2012 et sous le slogan « Nous ne devons rien ! Nous ne paierons pas ! », des mouvements et réseaux de différents pays européens et nord-africains luttant contre les mesures d’austérité et les problèmes de la dette au moyen d’audits citoyens de la dette. Lire la suite

Bonne nuit, Grèce – Bonjour, Colonie !, par CADG

CADG : Campagne d’Audit de la Dette grecque http://www.elegr.gr/index.php

6d1e5c49b492af74c789e86df6f68797_XL

Avis sur la décision de l’Eurogroupe du 27 novembre

Le 27 novembre, le Conseil des Ministres des Finances de la zone euro a fait part de sa décision concernant la dette publique de la Grèce. Cette décision, mortelle pour la situation budgétaire de la Grèce, réduit à rien les conditions d’existence de la population, faisant passer ses intérêts après ceux des créanciers. Elle est censée alléger la dette grecque de 40 milliards d’euros, ceci en diminuant les taux d’intérêts, en prolongeant les délais pour le remboursement d’intérêts, en offrant la possibilité de racheter la dette et en reportant la date d’échéance. D’autre part, Lire la suite

Film m’animation: À qui profite la dette publique belge?

belga.be, par Loïc Struys

Les syndicats FGTB wallonne et FGTB Bruxelles lancent une nouvelle campagne, baptisée « A qui profite la dette? », afin de sensibiliser le public au poids de la dette et surtout connaître la nature même de la dette publique, ont annoncé mercredi, lors d’une conférence de presse, les deux branches du syndicat socialiste. Pour ce faire, le collectif a réalisé un animation explicative, avec en vedette, le duo Frederic Janin et Stefan Liberski. Site internet, campagne d’affichage, animation didactique et appel aux citoyens. Les FTGB wallonne et bruxelloise se sont donné les moyens pour « lever l’écran de fumée » sur la dette publique belge.

« Briser le tabou de la dette ». Telle est la démarche des deux branches syndicales qui, en association avec le Comité pour l’annulation de la dette du Tiers-Monde (CADTM) et le Centre d’éducation populaire André Genot (CEPAG), viennent de lancer une campagne réclamant un audit de la dette publique de la Belgique. La FGTB veut, à l’instar d’autres organisations en Europe, sensibiliser le public au problème, connaître la nature de la dette publique, « se réapprorier le débat » et « savoir si c’est vraiment à nous de payer l’addition ». Lire la suite

23 juin 2012: Contre l’austérité en Europe, solidarité avec le peuple grec !

http://www.audit-citoyen.org/?p=2668

Samedi 23 juin se tiendront à Paris les Assises nationales des Collectifs pour un audit citoyen de la dette publique. Ces collectifs se sont créés depuis l’hiver dans plus de 120 villes pour mettre en débat les fausses évidences sur la dette et travailler ensemble à des alternatives à l’austérité. En perspective, une grande journée d’échanges, d’information et de mobilisation : une matinée de discussion sur les initiatives à venir, une après-midi de débats et un grand meeting européen à 18h à la rotonde de Stalingrad.

  • Samedi 23 juin 2012, programme des assises :

De 9h à 12h : travail en 3 ateliers à la Bourse du Travail (29 boulevard du Temple, Métro République)

  • Atelier 1: Comment poursuivre le travail d’expertise citoyenne ? (animation Esther Jeffers, Jean-Marie Harribey)
  • Atelier 2: quel audit pour les collectivités locales et les hôpitaux ? (animation Patrick Saurin, Pascal Franchet)
  • Atelier 3: quelles mobilisations européennes contre l’austérité et le Pacte budgétaire ? (animation Verveine Angeli, Daniel Rallet)

De 13h30 à 17h, dans la grande salle Eugène Hénaff de la Bourse du Travail

  • Le Tribunal de la dette (extraits)
  • L’Europe Mal-traitée (présentation du dernier ouvrage des Économistes atterrés), avec Benjamin Coriat, Henri Sterdyniak, Esther Jeffers
  • Les perspectives de l’audit citoyen (Damien Millet, Thomas Coutrot).

A18h : grand apéro / meeting à la rotonde de Stalingrad :

« Contre l’austérité en Europe, solidarité avec le peuple grec ! »

  • Prises de paroles de militants grecs et français engagés contre l’austérité : Frédéric Lordon, Stathis Kouvelakis (Syriza), Annick Coupé (Solidaires),  Pierre Khalfa (Fondation Copernic), Jacqueline Doneddu (CGT), Roxanne Mitralias, Noël Daucé (FSU), Aurélie Trouvé (Attac)
  • Interventions artistiques (La Parisienne Libérée, Christophe Alévêque (sous réserve), La Fanfare Indignée…

Grèce: «Nous demandons un audit international de la dette», entretien avec Sofia Sakorafa

http://blogs.mediapart.fr/blog/jean-pierre-anselme/180512/grece-nous-demandons-un-audit-international-de-la-dette

Interview réalisée par Gemma Saura et publiée le 17 mai dans le quotidien espagnol La Vanguardia, traduction de Cécile Lamarque.

Un poster de Hugo Chávez décore le bureau de Sofia Sakorafa (Trikala, 1957) dans le quartier de Exarchia, aux façades couvertes de graffitis anarchistes. Ex-députée du Pasok, elle fait partie de la coalition de gauche radicale Syriza et est la parlementaire qui a obtenu le plus grand nombre de suffrages le 6 mai. Ancienne lanceuse de javelot médaillée olympique, elle fut la première membre du Pasok à se rebeller et fut expulsée suite à son vote contre le premier plan d’ajustement. « Je ne pouvais pas rester au sein d’un parti qui a viré à droite et a appliqué une politique néolibérale qui rompt avec sa tradition et son programme ».

Syriza est une coalition de groupes divers, dont certains défendent la sortie de l’euro. Ne devraient-ils pas être unis sur un thème si crucial ?

C’est très sain qu’il y ait des opinions différentes au sein d’un parti. L’antithèse, c’est le Parti communiste, qui maintient une ligne dogmatique que personne ne peut discuter. Au sein de Syriza, beaucoup d’opinions coexistent. Nous discutons et quand nous décidons d’une position, tous la respectent.

Lire la suite

L’audit citoyen de la dette au centre des confrontations de classe grecques et internationales, par Sonia Mitralias

Texte de l’intervention de Sonia Mitralias au seminaire sur l’audit de la dette qui s’est tenu a Frankfort le 18 mai 2012.

L’audit citoyen de la dette publique a constitué, pratiquement dès le début de la crise de la dette en Grèce, non seulement un argument du débat politique mais surtout un acteur de l’actualité politique et sociale. Cette particularité grecque est due à deux facteurs : d’abord, au fait que depuis décembre 2010, il y a eu une campagne pour l’audit citoyen de la dette, la première campagne de cet ordre non seulement en Europe mais à tout l’hémisphère Nord de la planète. Ensuite, au fait que cette campagne a rencontré dès ses débuts un net succès populaire, ce qui a eu comme conséquence de rendre la question de l’audit de la dette presque incontournable.

Lire la suite