L’attaque des néo-nazis et des intégristes chrétiens au théâtre Chytirio, par Chryssoula A.

Le parti neonazi Aube Dorée, entré au parlement grec depuis les élections du mois de Mai, élargit le champ de ses attaques. Hier soir, jeudi 11 octobre, c’était le tour des artistes d’être la cible de leurs attaques nauséabondes.

A partir de 18h quelques dizaines des fondamentalistes chrétiens ainsi que cinq députés de l’Aube Dorée (A.D.) avec ses sbires étaient rassemblés devant le théâtre Chytirio afin d’empêcher la prémiere de la pièce, blasphématoire à leurs yeux, “Corpus Christi”.

Devant la prèsence inactive des forces de police, ils ont déchiré des affiches du spectacle, essayé de détruire la serrure pour entrer dans le théâtre et en brandissant des croix ils ont crié des insultes contre les participants du spectacle. Un journaliste qui se trouvait sur place a été victime de plusieurs coups ainsi que d’insultes sexistes. Tout cela devant les policiers qui faisaient semblant de ne pas écouter d’insultes et de ne pas voir des actes de violence. Encore pire, ils se sont joints aux moqueries des fascistes.

Il est evident, et chaque jour de plus en plus, que la police grecque cautionne, protège et coopère avec les neonazis de l’A.D. ! A tel point, que ses députés se sentent en droit d’annuler une arrestation faite par la police. Dans la video qui suit, le député de l’A.D. rentre dans le fourgon de la police et ramène avec lui un des manifestants qui venait d’être arrêté en expliquant aux policiers qu’il n’a rien fait de mal !

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=DctDbRldo1k

Apparemment, le parti neonazi impose désormais sa propre loi! Hier soir, la représentation a été annulée et ce soir, le 12 octobre, le rendez-vous des fondamentalistes et des neonazis est renouvelé. Sauf que cette fois-ci, ils seront attendu par des antifascistes, qui ont donné leur propre rendez-vous afin d’exprimer leur pleine solidarité avec acteurs agressés…

Vous pouvez lire ci-dessous, le témoignage de Manolis, blogueur et journaliste au magazine Lifo, victime d’agressions fascistes, ainsi que celui de Haris Mavroudis, comédien et acteur, présent à cette attaque des nasillions et des intégristes chrétiens.

Le témoignage de Manolis, tel qu’il l’a posté sur son compte twitter en temps réel (source: http://www.okeanews.fr/fondamentalistes-neonazis-et-policiers-vers-une-nouvelle-dictature-en-grece/).

« Devant l’entrée de la salle, il y avait des prêtres et des membres de l’Aube Dorée qui déchiraient les affiches du spectacle et les piétinaient. J’ai sorti mon téléphone portable pour prendre des photos pour le blog. 5 membre de l’Aube Dorée et un policier m’ont encerclé. Ils m’ont tiré sur le côté, m’ont insulté, m’ont tiré la barbe, craché au visage, et m’ont frappé à l’estomac. Ils m’ont demandé : « Êtes-vous un journaliste? » J’ai répondu « J’écris pour lifo », dans l’espoir d’échapper à un passage à tabac. Le contraire est arrivé. Il y avait des flics à proximité. Je leur ai crié « Ils me battent, faites quelque chose ! » Réponse: « Je n’ai rien, déplacez vous sur le côté s’il vous plait » Le flic portait 3 étoiles. Ils ont jeté une cigarette allumée dans ma poche. Une femme debout près de moi m’a avertit, juste en face du flic. Il a fait comme s’il n’avait pas entendu. J’ai commencé à avoir peur et je me suis éloigné de l’entrée. Ils m’ont crié « Va-t’en, sale pédé, va sucer la bite de quelqu’un d’autre ! ». Je me suis retourné pour observer. Un député connu de l’Aube Dorée me suivait. Il m’a frappé deux fois au visage et m’a fait tomber. Par terre, je perds mes lunettes. Le député de l’Aube Dorée me donne des coups de pieds. Des policiers sont exactement à deux pas de là. Ils ont le dos tourné. A plusieurs reprises, j’ai crié aux flic « ils me tabassent, faites quelque chose ! » Ils restent le dos tourné et s’éloignent. Le reste de leur groupe me crie juste à côté de l’officier de police « Pleure, petite chatte, reine, petite fille ». Nous passons devant des dizaines de flics qui traînaient en repartant. Je leur dis que j’ai été battu à l’entrée du théâtre. Ils m’ignorent. Un d’eux me souffle un baiser sarcastique. »

Témoignage de Haris Mavroudis, comédien

Je suis à l’intérieur du théâtre Chytirio ! Je ne joue pas à ce spectacle, mais j’y suis
venu pour exprimer ma solidarité à mes collègues et concitoyens ! Nous sommes encerclés, assiégés par les hommes en noir… la ku klux klan grecque. Avec la connivence de la police, des députés de l’Aube Dorée et leurs supporters nous lancent des pierres et des pots de yaourt. Ils nous traitent des « mauviettes » et des «traitres de la Grèce ». En présence des policiers, ils ont tenté de défoncer la serrure au point que la clé n’y entre plus… Je suis ici depuis 18h et, juste maintenant (c-à-d 4 heures après), nous venons d’apprendre qu’enfin un procureur arrive ! J’ai peur ! Très peur ! Pas que pour moi, pas que pour aujourd’hui ! Ce qui me fait peur est la tolérance et l’indifférence de toute la société par rapport à ce qui se passe ! Et cette société, c’est nous, vous et moi ! J’ai peur de votre tolérance, de votre indifférence et des conséquences que cela puisse en avoir… Ici, il y a aussi des députés de la gauche. La police ne les laisse pas s’approcher, contrairement à ce qu’elle a fait avec les députés de l’A.D. Nous avons appris que Dendias (le ministre de la Protection Civile) est au courant de tout cela. Il y a aussi quelques journalistes, bloqués, après avoir trouvé un moyen d’y entrer. Enfin, qu’est-ce que nous ne comprenons pas ? Il nous faut des morts pour que nous comprenions que nous vivons en plein fascisme ?

p.s. nous étions sept ou huit personnes à venir exprimer notre solidarité…

About these ads

6 réflexions sur “L’attaque des néo-nazis et des intégristes chrétiens au théâtre Chytirio, par Chryssoula A.

  1. Ping : L’attaque des néo-nazis et des intégristes chrétiens au théâtre Chytirio | ΣΥΡΙΖΑ Παρισιού

  2. Rappel :
    Ce Travail est sous licence Creative Commons : Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France (CC BY-NC-ND 3.0).
    Vous êtes libre de partager — reproduire, distribuer et communiquer l’œuvre, selon les conditions suivantes :

    Attribution — Vous devez attribuer l’oeuvre de la manière indiquée par l’auteur de l’oeuvre ou le titulaire des droits (mais pas d’une manière qui suggérerait qu’ils vous approuvent, vous ou votre utilisation de l’oeuvre).

    Pas d’Utilisation Commerciale — Vous n’avez pas le droit d’utiliser cette oeuvre à des fins commerciales.

    Pas d’œuvres dérivées — Vous n’avez pas le droit de modifier, de transformer ou d’adapter cette œuvre.

  3. Ping : Mis en arrestation du journaliste Vaxevanis : Quand l’évasion fiscale s’attaque à la liberté de la presse, par Yiannis Almpanis | initiative des étudiant-e-s et travailleurs-euses grec-que-s à paris

  4. Ping : Face aux attaques criminelles des néo-nazis grecs, soutenons le théâtre athénien Chytirio! | initiative des étudiant-e-s et travailleurs-euses grec-que-s à paris

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s