Le parti néonazi grec accusé d’agression sur des étrangers

http://www.lemonde.fr/europe/article/2012/05/23/le-parti-neonazi-grec-accuse-d-agression-sur-des-etrangers_1705726_3214.html

Par Alain Salle

Sur le parvis de l’église Aghios Panteleimonas, dans le centre d’Athènes, près de la gare de l’Attique, des enfants d’une dizaine d’années, Grecs et immigrés, jouent au football ensemble. Ils passent en courant sur de grandes inscriptions aux couleurs bleues et blanches du drapeau grec, tracées au sol : « La Grèce aux Grecs. Les étrangers hors de Grèce. » Lire la suite

Déclarations du chef du parti néonazi grec »Aurore Dorée » à propos de l’Holocauste

Le 13 mai 2012,  Michaloliakos Nikos, le chef du  parti néonazi grec « Aurore Dorée », qui après les élections du 6 mai 2012 occupe  21 sièges dans le parlement national  répond au journaliste Stavros Theodorakis à des questions concernant la politique de Hitler, et la Shoah.

Aurore Dorée: Le parti politique préféré de la police grecque

http://greece.greekreporter.com/2012/05/11/more-than-half-of-police-officers-voted-for-neo-nazi-party/

par , traduit d’anglais par Sissie Bara

Plus de la moitié de tous les officiers de police en Grèce ont voté pour le  parti néo-nazi Aurore Dorée dans les élections du 6 mai. Ceci est le résultat déconcertant d’une analyse effectuée par le journal quotidien To Vima dans plusieurs circonscriptions à Athènes, où 5.000 policiers en service dans la capitale grecque ont voté.

À certains bureaux de vote, les néonazis ont obtenu 19 à 24% des voix. Lire la suite

Séisme politique en Grèce, un parti néonazi entre au parlement

http://www.lalibre.be/actu/international/article/736251/seisme-politique-en-grece-un-parti-neonazi-entre-au-parlement.html

afp

La Grèce, dont aucun parti ne s’est assuré la majorité absolue au parlement lors des législatives de dimanche, dispose désormais d’un délai d’une dizaine de jours pour se trouver un gouvernement, sous peine d’un retour rapide aux urnes.

La politique d’austérité menée en Grèce depuis deux ans sous la pression des bailleurs de fonds internationaux du pays a été lourdement sanctionnée dimanche par les électeurs qui ont pulvérisé les positions des deux partis tenants de la rigueur et envoyé des néo-nazis au parlement. Lire la suite