Pétition dénonçant la violation des droits humains des travailleuses du sexe

http://www.change.org/petitions/to-mr-lucas-papademos-prime-minister-of-greece-stop-the-forced-testing-and-outing-of-sex-workers

A l’attention de Monsieur Lucas Papademos, Premier Ministre de Grèce,

Monsieur,

Depuis fin avril 2012, les travailleurs du sexe en Grèce sont obligés d’être testés par le Centre pour le Contrôle et la Prévention des Maladies (KEEL)

Selon le journal Kathimerini, la police a mis en ligne les photos de 12 travailleuses du sexe sur leur site web www.hellenicpolice.gr. Celles qui ont été testées positives sont confrontées aux accusations d’un procureur pour « causer intentionnellement des dommages corporels graves », un crime.

Ces pratiques sont une violation des droits humains des travailleurs du sexe, leur droit à la liberté, à la vie privée et à la confidentialité de leur état de santé. Elles sont discriminatoires et en contradiction totale avec tous les traités internationaux et de l’UE que la Grèce a ratifié. Elles sont archaïques, car elles ne sont qu’une nouvelle version des Contagious Diseases Acts mises en œuvre pendant l’Angleterre victorienne.

Elles sont aussi totalement contre-productives en termes de prévention du VIH et à l’opposé de toutes les recommandations formulées dans la lutte contre le VIH.

Lire la suite