Grèce: Enlèvement brutal et extradition expéditive de Bulut Yayla, réfugié politique turc

Nous publions ici le communiqué du « Groupe d’avocats pour les droits des immigrants et des refugiés » (source: http://omadadikigorwnenglish.blogspot.fr/2013/06/par-rapport-au-cas-de-disparition.html), ainsi que le communiqué de presse du député de Syriza Dimitris Tsoukalas, traduit par Giorgos Mitralias (source en grec: tvxs.gr/node/130595.

Bulut-Yayla-192x128

Communiqué du « Groupe d’avocats pour les droits des immigrants et des refugiés »

Le jeudi 30 mai 2013, à 21h30, Bulut Yayla, 24 ans, réfugié politique d’origine turque, a été immobilisé, violemment battu et enlevé en plein centre d’Athènes, et ce devant une multitude de témoins.

Les plaques d’immatriculation relevées par les témoins correspondent à des véhicules de la police grecque. Pourtant, la police nie tout lien avec l’incident, malgré l’insistance des camarades de Bulut Yayla, d’avocats et d’acteurs politiques.

Le samedi 1 juin, à midi, les proches de Bulut Yayla ont annoncé qu’il est détenu au département Anti-Terroriste de la Police à Istanbul. Bulut Yayla dénonce que des personnes qui parlaient grec l’ont mis de force dans une voiture, en couvrant sa bouche et ses yeux. Par la suite, il a été transféré dans une seconde voiture. Cette fois, ses détenteurs parlaient grec et turc. Il est enfin passé aux mains d’un troisième groupe qui parlait turc et anglais. Pendant toute la durée de sa mise en otage, Bulut Yayla a été maltraité et a subi des violences extrêmes.  Lire la suite