« Le laboratoire grec sert à radicaliser des politiques d’austérité », entretien avec Stathis Kouvélakis, par Sara Millot

http://www.regards.fr/resistances/stathis-kouvelakis-le-laboratoire

Regards.fr : Les initiatives menées aujourd’hui au sein de la société grecque peuvent-elles dessiner les contours d’une alternative ou restent-elles éparses, fragiles et isolées ?

Stathis Kouvélakis : Depuis le début de la crise, on observe une tendance remarquable à l’auto-organisation de certains secteurs sociaux, et ce mouvement s’est renforcé au cours des derniers mois. Il s’agit avant tout de faire face au désastre social qui frappe le pays et à l’effondrement de l’État. Lire la suite

Eric Toussaint : « l’Europe soumise à une thérapie de choc comme l’Amérique latine dans les années 1980 et 1990 »

Carlos Alonso Bedoya
Comment caractérisez vous le moment que traversent plusieurs pays de l’Union Européenne (UE) qui comme la Grèce ont des dettes publiques énormes ?

On peut comparer leur situation avec celle de l’Amérique latine au cours de la seconde moitié des années 1980.

Pour quelles raisons ?

L’explosion de la crise de la dette en Amérique latine a eu lieu en 1982. Lire la suite

Grèce : destruction programmée d’un pays, par RdL entretien avec Stathis Kouvélakis

http://www.revuedeslivres.fr/grece-destruction-programmee-d%E2%80%99un-pays-entretien-avec-stathis-kouvelakis/

Une machine de guerre travaille aujourd’hui à détruire la Grèce. « Il s’agit, nous dit Stathis Kouvélakis, de jeter les bases d’une gigantesque opération d’« accumulation par dépossession », d’installer à l’intérieur même d’un pays de l’eurozone un modèle d’accumulation expérimenté jusqu’à présent dans le Sud et les pays est-européens. » Lire la suite

L’oracle de Naxos résiste toujours, par Alain Salles

http://www.lemonde.fr/europe/article/2012/02/29/l-oracle-de-naxos-resiste-toujours_1649358_3214.html

ATHÈNES CORRESPONDANCE – Manolis Glezos est un héros grec. Pas un demi-dieu de l’Antiquité, mais un homme bien vivant et toujours actif de 89 ans – « dont 75 ans de luttes » –, qui résume à lui seul l’histoire blessée de la Grèce moderne, de l’Occupation allemande au combat actuel contre la « troïka ».
L’homme qui a décroché le drapeau nazi de l’Acropole en 1941 conserve en lui une part de jeunesse. Il n’est pas très grand. Sa chevelure blanche ondule légèrement sur la nuque. Lire la suite

Nous assistons à la destruction d’un pays, interview avec Stathis Kouvelakis par Louis Morice

http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20120213.OBS1260/grece-nous-assistons-a-la-destruction-d-un-pays.html

La rue se soulève en Grèce. Quelque 100.000 personnes ont manifesté dimanche 12 février contre le nouveau plan de rigueur voté par les députés. Stathis Kouvelakis, professeur de philosophie politique au King’s College de Londres, spécialiste de la Grèce, analyse ce véritable traumatisme social.  Lire la suite