Grèce : L’antisémitisme fait-il la loi ?, par Michaël Löwy

http://blogs.mediapart.fr/blog/michael-lowy/020713/grece-l-antisemitisme-fait-il-la-loi

mixahl

Un marxiste juif est traîné devant les tribunaux, accusé par les nazis de les avoir « calomniés ». Sommes-nous en Allemagne en 1933? Pas du tout: il s’agit de la Grèce « démocratique »  (avec beaucoup de guillemets) de 2013… L’accusé en question s’appelle Savas Mikhail, brillant intellectuel et dirigeant d’une des organisations de la gauche marxiste-révolutionnaire grecque.

Savas Mikhail est un penseur a-typique et parfaitement « hors normes » : juif grec anti-sioniste et internationaliste, il est l’ auteur d’une œuvre considérable, inclassable, quelque part entre littérature, philosophie et lutte de classes, qui se distingue par l’originalité et le dynamisme de sa démarche. La première chose qui impressionne le lecteur de ses écrits c’est son immense culture : l’auteur connaît de près la Bible, le Talmud, la Kabbale, le théâtre grec ancien, la littérature européenne, la philosophie française contemporaine, la poésie grecque moderne, Hegel et Marx – sans parler de Trotsky, sa principale boussole politique – on pourrait allonger la liste. Lire la suite

Un député néo-nazi lit un passage des Protocoles des Sages de Sion au Parlement grec

http://www.conspiracywatch.info/Un-depute-neo-nazi-lit-un-passage-des-Protocoles-des-Sages-de-Sion-au-Parlement-grec_a954.htmlLe député grec néo-nazi Ilias Kasidiaris

Mardi 23 octobre dernier, Ilias Kasidiaris, porte-parole du parti néo-nazi Aube Dorée, a lu à haute voix un extrait desProtocoles des Sages de Sion au sein de la Vouli, le parlement grec. Apparu en Russie au début du XXe siècle, le fameux faux présentant un plan de domination du monde par les Juifs est un classique de la littérature antisémite.

Panayote Dimitras, de l’ONG Greek Helsinki Monitor, a rapporté que l’intervention d’Ilias Kasidiaris n’avait suscité « absolument aucune réaction »dans les rangs de l’assemblée grecque. Lire la suite