Arrestations de députés et de membres d’Aube Dorée

ΧΕΙΡΟΠΕΔΕΣ

Samedi 28 septembre, la police anti-terroriste a procédé à l’arrestation du dirigeant du parti Aube Dorée Nikolaos Michaloliakos, de quatre autres députés (Michos, Kasidiaris, Lagos, Panagiotaros), des responsables locaux de l’organisation, ainsi que de deux policiers. Plusieurs autres cadres du parti sont recherchés.

Une vaste opération est en cours sur l’ensemble du territoire suite au lancement de 34 mandats d’arrêt par le procureur général de la Cour suprême grecque. Les cadres politiques et les membres de l’organisation concernés sont accusés de constitution d’organisation criminelle, extorsions, blanchissement d’argent, complicité d’agressions, tentatives d’assassinat, meurtres.

Publicités

suivez en temps réel le colloque « Le Symptôma Grec » à Paris 8

paris_8

 

dès maintenant

en suivant le lien suivant

live-streaming Le Symptôma Grec

 

https://initiativegrecqueaparis.wordpress.com/2013/01/11/le-symptoma-grec-colloque-international-du-18-au-20-janvier-2013-universite-paris-8-et-ens-paris/

 

La grande fumée d’Athènes?

Athènes étouffé dans la fumée

Photo price le soir du 16 Décembre montrant un nuage de suie au-dessus de la ville d’Athènes. L’augmentation sans precedent  du prix du petrol à transformé Athènes à une chambre à gaz (à cause de la fumée produite par le chauffage au bois). Un experiment au détriment de la santé de tous.

Grèce: 18 morts et 11 disparus dans un naufrage en mer Egée

Navagio-skafous-me-metanastes-sta-kythira-1-315x236

Dix-huit personnes ont perdu la vie et 11 autres sont portées disparues après que leur embarcation de fortune ait chaviré au large de l’île de Mytilène en mer Egée (nord-est de la Grèce), a annoncé samedi la police portuaire du ministère grec de la marine marchande.

« L’accident a eu lieu dans la nuit de jeudi à vendredi, seule une personne a été repêchée et a été hospitalisée tandis que 11 corps ont été découverts sur la plage Thermi de Mytilène », a fait savoir une responsable du bureau de presse de la police portuaire.  Lire la suite

Les plus grands fardeaux fiscaux au dos des employés et pensionnaires, par Andreas Kakaris

http://news.radiobubble.gr/2012/12/les-plus-grands-fardeaux-fiscaux-au-dos.html

830079-charge-fiscale

Un bulletin statistique circulé il y a quelques jours par le Secrétariat Général des Systèmes Informatiques du Ministère des Finances montre que:

Le 70,2% du total des revenus taxés a été déclaré par les employés et les pensionnaires. C’est eux qui ont payé le 55,9% du total des taxes.

Les professions libérales représentent le 18,8% du total des revenus taxés déclarés et ont payé le 15,44% des taxes.

Les entreprises représentent le 11% du total des revenus taxés déclarés et ont payé le 29,47% des taxes.

21,4% des contribuables a déclaré des revenus de 5 000 € ou plus bas, donc 416 € par mois. Le 34% a déclaré des revenus de 8 000 € (ce qui est presque le seuil de la pauvreté).

La moitié du total des revenus de la Grèce sont concentrés au 17% de la population. Le reste appartient au 83% de la population.

153 890 contribuables avec des revenus plus pas que 1 000 € ont été imposés de 1197,8 % que ce qui était prévu selon leurs revenus. Il s’agit de chômeurs en possession d’un bien immobilier.

Le 17 novembre 1973 vu par la télé française de l’époque (I.N.F.)

L’insurrection populaire du 17 novembre 1973, connue en tant que l’insurrection de l’École Polytechnique d’Athènes, a marqué le début de la fin de la dictature des colonels en Grèce (1967-1974). Depuis, sa commémoration annuelle donne lieu à des grandes manifestations à la mémoire des victimes, tombées pour la restauration de la démocratie, contre l’impérialisme, l’autoritarisme et le fascisme. Si, aujourd’hui, 39 ans après, le peuple grec se trouve confronté à la « dictature des marchés » et aux diktats de la Troïka (de l’extérieur: FMI, BCE, Commission U.E., comme de l’intérieur: coalition gouvernementale de Nouvelle Démocratie, Pasok et Gauche Démocratique), la commémoration du 17 novembre prend un aspect doublement symbolique.

Voici la version de la télévision française des évènements du 17 novembre 1973 à Athènes. Malheureusement, les faits rapportés reproduisent en grande partie la version « officielle » du régime de la junte…

http://www.youtube.com/watch?v=P24dD-sGZfA

La répression sanglante a fait au moins 24 morts et plus de 1103 blessés graves transférés à des hôpitaux. Pourtant, dès le lendemain des événements et jusqu’à aujourd’hui encore, la droite et l’extrême droite grecques n’ont pas cessé de mener une campagne idéologique afin de relativiser autant la porté de l’insurrection populaire que les faits mêmes. Contre toute démarche négationniste, nous affirmons haut et fort que l’histoire du passé fait en réalité partie du vécu présent.

Greece: No general strike on november 14 2012

http://www.gsee.gr/news/news_view.php?id=1948

The sold out to the political and financial interests of the national oligarchy top-rank greek workers’ Union (General confederation of greek workers) announced that apart from an afternoon demonstration in Syntagma Square, its participation in the Nov 14 paneuropean strike will be that of a three hour walk out!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Shame on them!

Many Thanks to Eleni Dimitriadou for the  information reported