Le collectif Solidarité France-Grèce pour la Santé dénonce

Solidarité France - Grèce

Ce matin (24/10/2013), suite à une dénonciation anonyme pour détention illicite de stupéfiants, la police est entrée au dispensaire solidaire social d’Hellinikon accompagnée d’agents de l’Organisme National du Médicament (EOF) et d’un juge d’instance. Ils n’ont trouvé aucune trace des substances illicites. Il s’agit bien évidemment d’un coup monté.

Cette action des autorités grecques fait suite à une interview télévisée où un médecin bénévole du dispensaire social solidaire d’Hellinikon a exposé, devant le Ministre de la Santé et sur un plateau télévisé, l’insuffisance actuelle du système de la santé et les très graves conséquences des nouvelles mesures d’austérité à une société déjà épuisée. (voir vidéo)

View original post 233 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s