Rassemblement jeudi 19/09/13 à 19H à la place St Michel suite à l’assassinat de Pavlos Fyssas, militant antifasciste

Après Clément Méric en France, Paulos Fyssas en Grèce.
No Pasaran !
pavlos fyssasLe musicien de hip-hop et militant antifasciste Pavlos Fyssas est mort. Il a été froidement assassiné par un membre du parti Néo-nazi, Aube Dorée le 17/09/2013. L’antifasciste a reçu des coups de couteau directement au niveau du cœur devant de dizaines des personnes avec la tolérance des forces policières qui ont refusé d’intervenir.
Cet assassinat intervient cinq jours seulement après l’attaque meurtrière des néonazis d’Aube Dorée contre des militants du PC grec qui faisaient un collage dans un quartier ouvrier de Pirée. Ces événements font partie d’une grande série des agressions, des ratonnades et des assassinats des immigrants et des militants antifascistes qui ont eu lieu pendant les dernières années.
Dans un pays où le taux du chômage atteint 28%, où la plupart des travailleurs sont soit licenciés soit au chômage technique, où le 20% de la population vit sous le seuil de pauvreté, les néonazis en pleine collaboration avec le gouvernement grec poursuivent une attaque contre l’ennemi intérieur. Chaque travailleur qui ne baisse pas la tête devant les attaques du capital, chaque immigrant qui essaie de gagner sa vie, chaque femme qui défend ses droits, chaque résistance contre la politique gouvernementale est qualifié « d’ennemi intérieur ». L’Aube Dorée est devenu l’amortisseur parfait de la colère populaire née par le désastre humanitaire provoqué par le gouvernement et la Troïka.
Le gang d’assassins a « bien » choisi les dates des attaques. Au moment où les enseignants menacés de licenciement descendent dans la rue avec une participation à la grève qui monte à 90%, au moment où les travailleurs d’autres secteurs rejoignent les enseignants en lutte, les néonazis jouent le seul rôle qu’ils connaissent depuis 70 ans, celui de l’écrasement de chaque voix libre.
La mort de Pavlos Fyssas n’est pas en vain. Elle rend plus décisives la lutte antifasciste et la lutte des travailleurs contre le gouvernement, la Troïka et l’Aube Dorée, le bras dur du capitalisme.
Les morts de Clément Méric et de Pavlos Fyssas doivent être les derniers crimes des criminels fascistes et néonazis.
Ni en France, ni en Grèce !
Le fascisme, No pasaran !
Solidarité internationale !
premiers signataires :
Initiative des étudiants-es et travailleurs-euses grec-ques à Paris, ANTARSYA-France, SYRIZA-Paris
ATTAC, CADTM, Collectif de Taksim (Paris), Compagnie Erinna, Égalité, FASE, Front Populaire Tunisie (Paris), Gauche Anticapitaliste, Gauche Unitaire, IPAM, Les Alternatifs, Mouvement de la Paix, Les efFRONTé-e-s, NPA, PCF, PCOF, PG, SNJ-CGT, Solidarité Normandie-Grèce, SUD-BPCE, VISA …

25 réflexions au sujet de « Rassemblement jeudi 19/09/13 à 19H à la place St Michel suite à l’assassinat de Pavlos Fyssas, militant antifasciste »

    • Se faire exploiter en franc c’est tellement plus classe ! Les retours en arrière favorisent les forces réactionnaires, certainement pas les progressistes.
      Anticapitalisme !

      • Jacqueline, cessez de vous trouver des arguments (et de vous faire peur) en insinuant que la Troïka est responsable de tout, ou pire, que le problème serait l’euro (qui n’est qu’une monnaie, pas une politique). Comme en France, le gouvernement grec n’accepte les directives de la commission européenne QUE parce qu’il partage les mêmes convictions. N’en doutez pas ! Et François Hollande ne subit aucune pression de l’UE, c’est une illusion, car il est fier d’être le « bon élève de la classe européenne » et ne le fait pas par obligation… tout cela n’est qu’une excuse pour se draper d’irresponsabilité en invoquant « les diktats de Bruxelles » quand on lui reproche de mener une politique de droite, mais il appliquerait les mêmes politiques si on était encore au franc (de la même manière que Sarko n’aurait pas fait une autre politique que la sienne, avec ou sans l’euro) !

        Faire croire que l’euro serait le problème ne sert qu’à encourager le retour des nationalismes qui, sur ce vieux continent, n’ont pas besoin d’élan voyez-vous… au contraire même, il serait temps (vu la situation) de comprendre qu’on a tout intérêt à renverser la table européenne, sans la quitter pour autant, afin de créer le rapport de force qui doit s’imposer si on veut éviter le drame et le retour du fascisme un peu partout… comme on peut déjà le voir (à cause de ces discours nauséabonds sur la « compétitivité », le « coût du travail » et au final sur « les immigrés qui nous voleraient l’emploi » ou qui « seraient un problème dans la crise actuelle » alors il faudrait les chasser). Tout ce discours de droite est juste là pour diviser les gens entre eux, leur faire peur, qu’il baisse la tête et qu’ils rentrent chez eux. Tout cela sert à masquer la réalité (qui est qu’une poignée de vautours se gavent sur le dos des autres, et ils n’ont pas besoin de l’euro ou de l’UE pour y arriver, avec le franc ou la drachme, ils s’en sortent très bien aussi, peut-être même mieux, car sur une monnaie continentale c’est toute la zone monétaire dont ils doivent s’emparer, alors qu’au niveau national c’est si simple pour eux… vu la puissance financière des multinationales maintenant).

        Le problème n’est pas l’immigré mais le capital qui pourrit tout ce qu’il touche.

        Si on suit votre raisonnement (réactionnaire) jusqu’au bout, il faudrait alors détruire l’Assemblée Nationale et la Banque de France si demain les mêmes politiques néolibérales étaient appliquées au franc ? (ou si l’euro n’avait jamais été mis en place, ce qui n’aurait rien changé aux politiques des derniers gouvernements successifs). La politique serait donc irréversible, intouchable ? Mais depuis quand il faut abandonner les institutions déjà en place pour pratiquer une autre politique ? Certes la construction européenne est compliquée, et aujourd’hui la proie du néolibéralisme, mais rien ne nous empêche de croire (et d’essayer) de changer la donne au niveau européen.
        Vous devez bien comprendre que la monnaie n’est qu’un outil, et que c’est la politique qu’il faut changer, non pas l’outil (la monnaie nous est bien plus utile sous forme continentale, face au dollar… une monnaie nationale est tellement facile à manipuler via les taux de change, sans parler de leur faible puissance sur le marché international).

        Toute cette motivation (vouloir quitter l’euro à tout prix et sans discuter) ne trouve son origine que dans la paranoïa, ou dans le nationalisme (mais les deux sont liés). Peur de quoi ? De voir des chars débarquer sur les Champs-Elysées ou à Athènes si demain la France ou la Grèce refusent les politiques de l’UE sans quitter les traités européens ? Des chars d’assaut pilotés par Barroso et Merkel ? Soyons sérieux. Puis l’Histoire est maîtresse de vérité, le repli sur les nations dans l’état actuel des choses serait le meilleur moyen d’encourager l’extrême droite dans son ensemble ! Les années 30 ne sont pas si loin, et elles sont surtout bien documentées. La mémoire nous aide à ne pas sombrer dans la peur et le repli identitaire… qui serait un danger pour beaucoup de pays, dont les plus touchés comme la Grèce ou l’Espagne (et même la France, qui a aussi son lot de graines fascistes prêtes à éclore quand le moment sera venu).

        Au passage, tout mon soutien à cette manifestation, même si je ne pourrais pas y participer. Bravo pour l’initiative. Résistance avec Syriza et le Front de Gauche, face au capital et à ses chiens de garde au niveau national !

      • En reponse a Yvan :

        Je ne comprend pas ton lien entre le fait de vouloir changer les choses et la montee du FN ( ou autre dans les autre membre de la C.E. ) ? Mis a part peut etre le fait que vouloir se « liberer » de l’emprise de la C.E. entrainerait un mouvement « pseudo-facsiste » dans les pays concerné ? si c’est cela , je suis un peu d’accord , mais bon regardons la realité , le probleme , AMHA , vient plutot des gens qui « dirigent » la C.E. , si ces gens la pensaient plutot au peuple « Europeen » plutot qu’a leurs compte en banque , je pense que le gateau serait surement mieux partagé , et que les plus « riche » ne continuerais pas a devenir ENCORE plus riche sur le Dos des moins « riche » , trop d’industrialisation tue la terre , tue l’etre humain et les valeurs qui feraient que l’on vive mieux sur cette bonne vielle terre , je ne pense pas qu’un grand retour en arriere serait la solution , mais plutot reformer certaine choses qui n’on plus lieu d’etre a notre epoque , et je ne pense pas qu’un Président du « monde » ( peut importe comment l’on peut l’appeler ), soit en mesure de resoudre le probleme « humain » , je pense plutot que c’est l’etre humain qui serait en mesure de changer le monde , partout sur cette terre l’on peut trouver de quoi nourrir TOUT le monde , et ej pense que la ou le bas blaisse , c’est que les personne qui « dirigent » toutes ces parties du monde , ne pense qu’au PUTIN de fric que peut lui rapporter sa place au parlement europeen , et non ce que son pays serait en mesure d’apporter AU MONDE ( si tant est qu’il puisse y penser ), en PARTAGEANT ses « Richesses » avec les autre partie du monde qui ne possede pas ces richesses et vice versa , je ne parle pas de troc ( meme si je pense que cela serait LA solution ), mais d’une repartition plus egale du potentiel Mondial … ce fut peut etre l’idee de base qui etait avancée lors de la construction de la C.E. , mais voila , encore une foi le fric a corrompu les graines de bonne idees , et c’est en cela que je te rejoint Yvan , le fait de sortir de l’euro et non de l’europe , n’y changera rien encore une foi AMHA ( A Mon Humble Avis ). Mais plutot que quelqun aie les COUILLES de frapper du poing sur la table et de remetre les choses a plat et ne pas penser uniquement a se remplir les poches ou uniquement a briguer un poste au parlement europeen pour s’assurer une retraite plus que confortable .
        Merci Yvan , tu m’a permis de voir certaine chose autrement🙂 Meme si je reste persuadé que l’europe n’est pas la solution telle qu’elle est pensée actuellement , et que l’on devrait la RENVERSER .
        ( Jacqueline : peut etre que tu disais sortir de l’euro , en parlant de l’europe et non de la « monaie » … car oui que ce soit l’euro , le franc ou les kopeks , si les dirigeant ne change pas leur vision du monde , et leurs façon de faire , ca ne changera rien du tout AMHA ).

      • @ Laurent : merci pour ta longue réponse.

        Je partage globalement ton avis, c’est juste une erreur d’interprétation je pense (tu m’as mal compris ou je me suis mal exprimé).
        En effet, je disais bien qu’un repli sur les nations (une explosion de zone euro en somme) alimenterait le retour des nationalismes un peu partout en Europe, et que c’est évidemment dans les pays où l’extrême droite est déjà bien arrogante que l’on verrait certainement le pire se produire. Cela dit, je ne crois pas une seule seconde à une éventuelle guerre en Europe… mais la montée au pouvoir d’un régime fasciste (ou plus), ce n’est pas impossible.

        Quant à la Commission Européenne, elle n’impose au Etat que ce que les gouvernements de ces Etats veulent bien accepter. Rien n’empêche demain un gouvernement en France de refuser ces politiques, de réquisitionner les banques nationales en faisant des emprunts forcés (ou en utilisant la Banque de France, qui fabriquera encore des euros) sans pour autant quitter les traités. Les plus convaincu par le repli identitaire penseront qu’il est inutile de désobéir sans sortir de l’UE (pour soi-disant préserver notre souveraineté, comme si c’était l’UE qui nous la volait et pas notre gouvernement). Je crois au contraire que désobéir ouvertement et franchement permettra d’instaurer le rapport de force diplomatique dont nous avons besoin face à Merkel pour renverser la table sans exploser la monnaie européenne.
        Mais si j’ai bien compris, on partage globalement, là encore, la même opinion.

        Enfin, si je suis pour tenter la crise diplomatique afin de mettre le gouvernement allemand au pied du mur, ce n’est pas du tout par fanatisme de l’euro (tu l’as compris je pense). Surtout pas l’euro tel qu’il est institué aujourd’hui, et depuis le début même. Je suis pour l’euro mais à la seule condition que la BCE ne finance plus les banques, mais directement les Etats (aux taux minimum, bien entendu) et que les institutions européennes, à commencer par la commission, soit refondées (la commission doit dégager pour laisser place au parlement… sans que ce dernier ne soit, comme actuellement, qu’une « façade démocratique » sans aucun pouvoir réel).

        Bref, aucun attachement particulier à l’euro actuel… mais je reste persuadé que revenir aux monnaies nationales n’est ni une solution saine, ni responsable (surtout pas responsable envers les pays les plus touchés) ni très courageux/ambitieux. En tous cas, ce n’est pas la solution à envisager avant de vouloir changer la politique monétaire en Europe, car pour redresser la situation par le haut, il faut refonder la BCE et non pas juste la plaquer !
        Cela peut ne pas marcher… certes… mais qui a intérêt à voir la zone euro explosé ? Personne, ni même l’Allemagne et encore moins la Grèce. Quels sont les peuples qui réclament la sortie de l’euro ? Pas grand monde je crois, la majorité des populations en Europe est contente d’avoir cette monnaie continentale. C’est la politique appliquée à cette monnaie qui ne convient pas aux européens en colère… mais ils ne veulent pas en sortir pour autant. D’où l’intérêt, si un FDG était au gouvernement, de désobéir sans quitter l’UE afin de mettre de notre côté tous les citoyens européens qui veulent garder l’euro, mais pas cet euro là (et ils sont nombreux, cela créerait certainement un raz de marée populaire et une vague de réclamation de référendums dans les pays les plus aptes à se rebeller… car la France appuierait cette demande de référendum au niveau européen en plus de refuser l’austérité au niveau national.

        En espérant avoir été plus clair, car on se comprend bien je crois… l’important n’est pas de sortir de l’euro mais de changer de politique, ou au moins essayer de le faire (car la politique depuis 30 ans en France, vu les gouvernements qui se sont succédés, aurait de toute façon été la même avec ou sans l’euro… qu’on se le dise… le franc ne changerait rien à notre vie si les mêmes gouvernements étaient au pouvoir) !

  1. Ping : Antifascist and antinazi rallies in Barcelona and Paris | Real Democracy Bristol

  2. Ping : Rassemblement jeudi 19/09/13 à 19H à la place St Michel contre l’assassinat de Pavlos Fyssas, militant antifasciste | SYRIZA PARIS

  3. Ping : La Horde – Paris : rassemblement pour Pavlos « Killah P », antifa grec assassiné

  4. Ping : Rassemblement jeudi 19/09/13 à 19h à la place St Michel suite à l’assassinat de Pavlos Fyssas | quartierslibres

  5. Ping : Après Clément Méric en France, Paulos Fyssas en Grèce. | Solidarité Ouvrière

  6. Arf si j’avais su qu’il y avait un rassemblement j’y serais aller, solidarité depuis paris !

  7. Ping : Et qu’est-ce qu’on veut ?! | Les efFRONTé-e-s

  8. Ping : Rassemblement en mémoire de Pavlos « Killah P » Fyssas » Collectif Antifasciste Paris Banlieue

  9. Je soutient totalement ce rassemblement, et le mouvement antifa, mais il faut arrêter de dire des mensonges:
    « tolérance des forces policières qui ont refusé d’intervenir. »
    Vous n’en savez rien! Tous les articles que j’ai lu (en grec) disent l’inverse, c’est-à-dire que (pour une fois) les forces de police sont intervenues, mais il était déjà trop tard..

  10. Ping : Rassemblement jeudi 19/09/13 à 19H à la place St Michel suite à l’assassinat de Pavlos Fyssas, militant antifasciste | Greek Independent News

  11. Ping : Un référendum marqué par les différences de classes sociales. | initiative des étudiant-e-s et travailleurs-euses grec-que-s à paris

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s