Message de solidarité de la communauté académique grecque aux étudiants en lutte au Québec

http://andrewgavinmarshall.com/2012/06/19/146-greek-academics-shows-solidarity-with-quebec-students-message-de-solidarite-de-la-communaute-academique-grecque-aux-etudiants-en-lutte-au-quebec/

Nous, enseignants aux universités grecques, expriment notre solidarité à la mobilisation extraordinaire des étudiants au Québec.

La grève étudiante la plus longue et la plus massive dans l’ histoire de l’Amérique du Nord qui est en train de devenir une des campagnes les plus importantes dans le monde contre l’austérité.

La communauté académique en Grèce suit avec indignation, mais aussi avec espoir, la lutte des étudiants afin de bloquer l’augmentation des droits de scolarité universitaire et résister à l’attaque néolibérale sans précédent aux charges sociales.

Nous suivons avec indignation, parce que la répression draconniene exercée par le gouvernement a menacé non seulement la libre expression et les droits démocratiques, mais aussi la vie même des étudiants en lutte, ainsi que celle des enseignants, du personnel  administratif des universités et d’autres citoyens solidaires. Les lois qui limitent fermement le droit de manifester menacent la démocratie et tentent de bâillonner toute voix qui résiste aux réformes néolibérales de l’éducation. Quand la démocratie est en jeu, la désobéissance devient une obligation.

Et nous suivons avec espoir, parce que la voix du mouvement étudiant de Québec donne au monde entier des leçons précieuses de combativité et de persévérance contre la marchandisation de l’éducation et pour la défense d’une éducation publique et démocratique.

Dans cette lutte, nous sommes nombreux. Notre mobilisation est trop forte pour contenir. Du Québec à Londres et à Rome, de Santiago à Vienne et à Athènes, la communauté académique mène le même combat. En Grèce, nous avons déjà réussi en 2006 à bloquer un amendement da la Constitution qui visait à abolir le caractère exclusivement public des universités. Ensuite, en 2011-2012, nous avons réussi à délégitimer et rendre inactive une loi qui visait une réforme néolibérale de l’éducation supérieure. Nous sommes nombreux et dès lors optimistes et confiants. Tous ensemble continuons le combat pour que l’éducation redevienne un bien public dans le monde entier.

Nous, les universitaires Grecs, déclarons notre solidarité à vos luttes magnifiques, qui sont nos luttes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s