Ingérence sans précédent d’Eurobank dans le processus électoral : attaques contre Syriza

http://www.left.gr/article.php?id=1375

Traduit du grec par Sylvie Herold

Le 23 mai 2012

La direction de la  banque menace ses employés de la perte de leur emploi s’ils votent Syriza, tout en les invitant à informer les déposants que leur argent sera en danger en cas de constitution d’un gouvernement de gauche.

 

Texte du communiqué du bureau de presse de Syriza :

Ingérence extrémiste, sans précédent et illégale de la direction d’Eurobank dans le processus électoral : attaques contre Syriza/EKM (Front social unitaire)

Dans le cadre de réunions organisées par des cadres de la banque, les employés sont directement menacés, s’ils votent Syriza, de voir la banque fermer et leurs emplois disparaître.

Les employés sont en outre invités à informer les clients que leurs dépôts risquent d’être perdus si la politique de Syriza/EKM est appliquée, au cas où ils voteraient pour ce parti et où un gouvernement  de gauche serait constitué.

Il n’est pas question ici de divergences politiques : il s’agit d’un acte sans précédent et d’une infraction pénale de la part de la direction de la banque, qui alimente un climat de panique et de catastrophisme dans un secteur aussi sensible que l’est celui des banques, avec des conséquences incalculables.

Syriza/EKM en appelle directement aux ministres compétents du gouvernement provisoire pour qu’ils interviennent afin de garantir le libre exercice de la volonté des citoyens.

Il appelle également le procureur à intervenir immédiatement.

Les travailleurs et le peuple grec ne permettront pas aux banquiers, qui, durant toute la période précédente, ont spéculé à leurs dépens en faisant fructifier leur propre argent, de spéculer à présent aussi politiquement, afin d’assurer la pérennité de leurs privilèges.

Eurobank dément les accusations de Syriza

 Communiqué d’Eurobank à la suite des accusations de Syriza

 « Les affirmations relatives à de prétendues ingérences de la direction dans les choix politiques de nos employés et de nos clients sont dépourvues de fondement. Depuis sa fondation, Eurobank EFG s’est invariablement conformé au principe de non-intervention dans les processus politique,s et le respect des institutions démocratiques constitue pour sa direction et son personnel une question de principe majeure. Toute affirmation du contraire porte atteinte à la personnalité, à la dignité morale et au professionnalisme du personnel de notre groupe et de sa direction. »

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s