Grèce sous le choc d’un deuxième cas de suicide à caractère politique

La Grèce reste sous le choc  après le suicide de Savvas Metokides, un enseignant de 45 ans  qui a mis fin à ses jours en vue de manifester contre la situation politique et économique en Grèce.

Savvas Metoikides était un enseignant qui travaillait à Athènes. Il est arrivé à sa ville natale Stavroupoli, une ville qui se situe au nord de la Grèce, afin de  passer les vacances de pâques en famille.  Il s’est pendu samedi 21 avril 2012 vers 5 heures dl’après midi à la cave de la maison de son père. Dans la note qu’il a laissé il écrit avoir commis cet acte pour des raisons politiques. Cette note, est en réalité un manifeste contre le mémorandum et les conséquences de la politique économique actuellement appliquée en Grèce. Savvas Metoikides était marié et père des enfants.

Il faut ajouter que c’est le deuxième cas de suicide à caractère politique deux semaines  juste, avant les élections nationales.

Les funérailles vont avoir lieu Dimanche à 5 heures au cimetière de Stavroupoli où à part sa famille un certain nombre de ses ami(e)s, collègues et camarades y assisteront

Sources: http://www.xanthipress.gr/eidiseis/astynomika/13386-sok-aftoktonia-sti-stavroupoli-xanthis-gia-politikous-logous-diamartyria-gia-tin-kriso.html

http://m.alfavita.gr/artro.php?id=62542

Une réflexion au sujet de « Grèce sous le choc d’un deuxième cas de suicide à caractère politique »

  1. Ping : Grèce sous le choc d’un deuxième cas de suicide à caractère politique « Nouvelles Hors Les Murs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s